voir votre panier
Thésée et le Minotaure
BARYE
Photo : © Devleeschauwer Christian

Thésée et le Minotaure

Antoine Louis BARYE (sculpteur)
École, pays : France
Paris, 1795 - Paris, 1875
après 1843
bronze
H x L x P en cm : 46,2 x 29,5 x 17,5
Legs Jules WARNIER-DAVID, 26/06/1899
Musée des Beaux-Arts (inv. 899.16.6)

Antoine-Louis Barye, fils d’un orfèvre, entre dès 1810 en apprentissage chez un graveur sur métaux parisien. Après avoir fréquenté les ateliers de François-Joseph Bosio et d’Antoine-Jean Gros, il prépare de 1818 à 1824 le grand prix de Rome à l’École des beaux-arts, sans le remporter. Dessinateur infatigable, familier de la ménagerie du Jardin des Plantes, il est plébiscité pour ses groupes animaliers romantiques et reçoit en 1834 la commande d’un sur tout de table sur le thème de la chasse pour le duc d’Orléans, refusé au Salon de 1837. Sous le Second Empire, il obtient enfin commandes officielles et reconnaissance des collectionneurs privés et se distingue lors des Expositions universelles de 1855 et 1867. Il s’initie aussi à la peinture sur le motif auprès de Jules Dupré et Théodore Rousseau, à L’Isle-Adam et à Barbizon, en 1849, où il finit par passer une partie de l’année dès 1867.

Le succès de sa production animalière, dont le traitement naturaliste magnifie les corps-à-corps âpres et frémissants, ne doit pas faire oublier ses nombreuses figures à sujets historiques ou mythologiques, comme dans cet épisode dans lequel Thésée, fils du roi d’Athènes, à l’issue d’un combat éprouvant mais solidement campé, s’apprête à transpercer le Minotaure vaincu. Le héros, nu à l’antique, au corps musculeux, à la chevelure stylisée maintenue par un bandeau, suspend son geste. La composition, opposant solidité du héros et déséquilibre de l’hybride cherchant à s’agripper à son adversaire, introduit tension dramatique et fort dynamisme. Promis à une mort certaine dans le labyrinthe destiné à abriter le Minotaure, fils de l’épouse du roi de Crète Minos, né de la vengeance de Poséidon à son encontre, il réussit à terrasser la bête. Ce bronze, provenant du legs de Jules Warnier-David, souligne la place de Barye au sein de la collection de Reims qui compte quatorze sculptures et deux paysages de l’artiste. [M. Julien, 2017]

Notice complète

Description

Thésée, en pied, maintenant le Minotaure, vaincu, en déséquilibre, contre lui, s’apprêtant à le transpercer de son épée.


Sujet/Thème
Mythologie violence individuelle combat nudité nu Thésée Minotaure anthropomorphe taureau assassinat

Création

titre inscrit à l'inventaire
Thésée et le Minotaure
autre titre
Thésée combattant le Minotaure
Dénomination
statuette
sculpteur
Antoine Louis BARYE
Paris, 1795 - Paris, 1875
Nationalité, culture : Française
École, pays : France
Epoque, datation : après 1843

Technique

Domaine
sculpture

Libellé
bronze
Matière
bronze
Technique
fonte

H x L x P en cm
46,2 x 29,5 x 17,5
Hauteur en cm
46,2
Largeur en cm
29,5
Profondeur en cm
17,5
Poids en g
12000

Contexte

Oeuvre en rapport

  • Thésée et le Minotaure - Double
  • Thésée combattant le centaure Biénor - Oeuvre en rapport (iconographie)
  • Barye, Barbedienne fondeur, Thésée combattant le Minotaure, 19ème siècle - Double
  • Barye, Delesalle & Cie fondeur, Thésée combattant le Minotaure, entre 1855 et 1874 - Double
  • Barye, Thésée combattant le Minotaure, 1843 - Double (variante)
  • Barye, Thésée combattant le Minotaure, 1874 - Double
  • Barye, Thésée combattant le Minotaure, 19ème s. - Double (variante)
  • Barye, Hercule portant le sanglier d'Erymanthe, vers 1825 - Oeuvre en rapport
  • Canova, Thésée vainqueur du minotaure - Oeuvre en rapport

Inscription

  • signé
    sur le socle, incisé avant la fonte
    BARYE
  • étiquette d'évacuation juin 1917
    sous le socle, non observée 05/11/2013 (résidus d'adhésif uniquement).
  • Marquage numéro d'inventaire
    sur l'objet

Identification

Numéro d'inventaire
899.16.6

Statut administratif

  • 899.16 Legs Jules WARNIER-DAVID, 26/06/1899 (Actuel)

Situation

  • Exposé dans le futur musée

Collection antérieure

Référence

Bibliographie

  • Le Guide. Chefs-d'oeuvre du musée des Beaux-Arts de Reims
    Paris, 2017
    JULIEN Maxence, notice "Thésée et le Minotaure", page 164, reproduction couleur page 165.
  • Exposition des Souvenirs de la Restauration à la Révolution de 1830
    Reims, 1930
    cité page 61.

Exposition

  • 1913-2013 : 100 ans, 52 000 oeuvres Musée des Beaux-Arts de Reims
    07/12/2013 - 18/05/2014
  • Souvenirs de la Restauration et de la Révolution de 1830 Musée des Beaux-Arts de Reims
    27/05/1930 - 30/06/1930

Cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

Télécharger le visuel



Demander un nouveau visuel

Imprimer la notice de cette oeuvre

Fiche simplifiée Fiche complète

Votre panier

voir votre panier

Laissez un commentaire

Votre message
Qui êtes-vous ?

Votre contribution apparaîtra après validation par l’administrateur du site.

Partager cette fiche