voir votre panier
Les Enfants Habert de Montmor
CHAMPAIGNE
Photo : © Devleeschauwer Christian

Les Enfants Habert de Montmor

Philippe de CHAMPAIGNE (peintre)
École, pays : Champagne
Bruxelles, 1602 - Paris, 1674
1649/06
Huile sur toile
H x L en cm sans cadre : 122,9 x 186,2
Dépôt Musée du Louvre, 19/06/1952
Dépôt, Paris, musée du Louvre (œuvre récupérée à la fin de la Seconde Guerre mondiale, déposée le 19 juin 1952 par le musée du Louvre ; en attente de sa restitution à ses propriétaires légitimes). M.N.R. 59.
Musée des Beaux-Arts (D .952.1.1)

Après avoir étudié la peinture à Bruxelles, Philippe de Champaigne part pour Paris en 1621 avec son maître, le paysagiste Jacques Fouquières. Il y rencontre Nicolas Poussin, et Nicolas Duchesne dont il épouse la fille en 1628, date à laquelle il devient peintre au service de la famille royale, recevant plusieurs commandes, notamment la décoration du palais du Luxembourg.

Jusqu’en 1643, il travaille presque exclusivement pour la reine mère Marie de Médicis, Louis XIII et le cardinal de Richelieu. À la mort de ces deux derniers, il devient l’un des portraitistes préférés notamment de la noblesse d’épée et de robe, comme la famille Habert de Montmor. Il représente ainsi les enfants, âgés de huit mois à dix ans, d’Henri-Louis Habert, seigneur de Montmor, conseiller au Parlement de Paris et maître des requêtes, et de Marie-Henriette de Buade de Frontenac.

À gauche, devant une base de colonne sur laquelle est posé un oiseau, deux garçonnets apparaissent debout ; l’un, le plus grand, appuie son bras sur le dos d’un fauteuil, sa main tenant une petite canne. Au centre, devant une tenture, un enfant se tient debout sur un fauteuil et caresse sa sœur aînée, assise sur une table, un bouquet de fleurs à la main. Celle-ci, malgré les apparences, est la seule fille de ce portrait de groupe – les garçons, à l’époque, étant habillés très tardivement comme les filles. À droite, sur un fond de paysage, se détachent un tout jeune enfant assis sur la table et, à côté de lui, des jumeaux fraternellement enlacés. Ils sont répartis autour de leur sœur, créant ainsi une symétrie. Cet effet est renforcé par les tonalités, froides au centre, chaudes aux deux extrémités. Le jeu des regards, les gestes et les attitudes, la présence d’un chien et d’un oiseau permettent au peintre d’éviter la monotonie. Cette peinture a une valeur documentaire pour évoquer le vêtement de l’enfant au XVIIIe siècle. [C. Delot, 2017]

Notice complète

Description

Devant une draperie ouverte sur une vue du château de Montmor, de gauche à droite : Henry-Louis, tenant une cravache ; Jean-Balthazar ; François ; Anne-Louise, assise ; Jean-Louis, assis ; Louis et Jean-Paul, enlacés ; à gauche sur une colonne "Fait en Juin 1649 par P. Champaigne/Henry Louis Habert 10 ans/Jean-Baltazar 7 ans 6 mois/Louis/Jean-Paul 4 ans 9 mois/Anne-Louise 3 ans 5 mois/François 23 mois/Jean-Louis 8 mois.


Sujet/Thème
enfant fond de paysage portrait collectif en pied canne coiffe chien fleur agrume dentelle hochet végétation château oiseau draperie draperie architecturale colonne base
Personne/Collectivité
Habert de Montmor

Création

titre attribué
Les Enfants Habert de Montmor
autre titre
Les Enfants Montmor
autre titre
Portrait des enfants Montmor
peintre
Philippe de CHAMPAIGNE
Bruxelles, 1602 - Paris, 1674
Nationalité, culture : Française
École, pays : Champagne
Epoque, datation : 1649/06
attribué à
Philippe de CHAMPAIGNE
Bruxelles, 1602 - Paris, 1674
Nationalité, culture : Française
École, pays : Champagne
ancienne attribution
ANONYME FRANCAIS 17ème siècle
École, pays : France

Technique

Domaine
peinture

Libellé
Huile sur toile
Technique
peinture à l'huile
Support
toile

H x L en cm sans cadre
122,9 x 186,2
H x L x E en cm avec cadre
160 x 223,5 x 8,3
Hauteur en cm
122,9
Largeur en cm
186,2
Hauteur avec cadre en cm
160
Largeur avec cadre en cm
223,5
Épaisseur avec cadre en cm
8,3

Contexte

Les enfants sont nés de Henri-Louis Habert, Seigneur de Montmor, Conseiller au Parlement (1625), Maître des Requêtes (1632), Doyen de l’Académie Française (1679) et de Marie-Henriette Buade de Pontenac.
Henri-Louis, 3 juin 1639-1686, sera Conseiller au Parlement de Paris (1658), Maître des requêtes(1667) et épousera successivement une fille de Pontchartrain puis de Morin. Emprisonné pour banqueroute frauduleuse, il mourra à Saint-Lazare. Jean-Balthazar, Jean-Paul et François ont dû mourir jeunes, car on ne sait rien d’eux. Louis, 14 septembre1644-1695, sera Evêque de Perpignan. Anne-Louise, 10 janvier 1646-1680 épousera Nicolas-Jehannot, sieur de Bartillat. Jean-Louis, 8 novembre 1648-1720, deviendra Conseiller au Châtelet (1676), Maître des requêtes (1699), Intendant des armées navales et épousera la fille de Gabriel de la Reynie. Sa cruauté et son intransigeance lui feront une réputation peu flatteuse.
L’orthographe du nom de famille n’est pas fixée, on trouve "Montmor" ou "Montmort".

Oeuvre en rapport

  • Portrait de François et J.-L. Habert de Montmor

Inscription

  • signé ; daté
    en bas à gauche
    Faict en Juin 1649. par. Ph. Champaigne
  • marque de transit ; étiquette
    sur le cadre, au dos, en haut, Express Transport
  • marque de transit ; étiquette
    sur le cadre, au dos, en haut, IAT
  • étiquette
    sur le cadre, au dos, en haut, à droite, incomplète
  • légende ; étiquette
    sur le cadre, au dos, à droite, encre à la plume
    Grand tableau à l'huile / représentant 7 enfants de la famille / Habert de Montmor / Ces enfants au milieu [illisible] / [illisible] les 2 derniers à droite [...] / [illisible] par Philippe [...]
  • marque de transit ; étiquette
    sur le cadre, au dos, à droite, CHENUE
  • marque de musée ; étiquette
    sur le cadre, au dos, en bas à droite, PHOTOGRAPHIÉ
  • annotation
    sur le cadre, au dos, en bas, au crayon noir
    Mr De Valéry
  • numéro
    sur le cadre, au dos, en bas, au crayon noir
    4590
  • étiquette
    sur le cadre, au dos, en bas à gauche, illisible
  • marque de fabricant
    sur le cadre, au dos, à gauche, gravé
  • annotation ; étiquette
    sur le châssis, traverse verticale, au crayon feutre
    MNR 591 / (anc.2) / Ph. de Champaigne / Les enfants Montmor
  • marque de transit ; étiquette
    sur le châssis, à droite, masquée
  • numéro ; étiquette
    sur le châssis, en bas, à gauche, au crayon feutre
    3350
  • numéro ; étiquette
    sur le châssis, à gauche, au crayon à bille
    EG / 12
  • étiquette
    sur le châssis, en haut, à gauche, incomplète
  • numéro
    sur la toile, au revers, à droite, à la craie blanche
    1063
  • numéro
    sur la toile, au revers, à la craie blanche, encadré
    2
  • cachet
    sur le châssis, noir [non observé, récol. 2014]
  • cachet
    sur le châssis, rouge [non observé, récol. 2014]
  • annotation ; étiquette
    sur le châssis, [non observé, récol. 2014]
    Musée de Louvre
  • numéro ; étiquette
    sur le châssis, [non observé, récol. 2014]
    65
  • annotation
    sur la toile, au revers, au crayon noir, [non observé, récol. 2014]
    Mr de Valéry
  • cachet
    sur la toile, au revers, en rouge, [non observé, récol. 2014]
    illisible
  • Marquage numéro d'inventaire
    sur l'objet

Identification

Numéro de dépôt
D .952.1.1

Statut administratif

  • D. 952.1 Dépôt Musée du Louvre, 19/06/1952 (Actuel)
    Dépôt, Paris, musée du Louvre (œuvre récupérée à la fin de la Seconde Guerre mondiale, déposée le 19 juin 1952 par le musée du Louvre ; en attente de sa restitution à ses propriétaires légitimes). M.N.R. 59.

Situation

  • Exposé dans le futur musée

Collection antérieure

Référence

Bibliographie

  • Le Guide. Chefs-d'oeuvre du musée des Beaux-Arts de Reims
    Paris, 2017
    DELOT Catherine, notice "Les Enfants Habert de Montmor", page 50, reproduction couleur page 51.
  • DENIZEAU Gérard, Chefs-d'oeuvre des musées en province
    Paris, 2010
    cité et reproduction couleur page 114
  • Philippe de Champaigne, 1602-1674. Entre politique et dévotion
    Paris, 2007
    N°79 reproduction couleur page 266, notice page 267.
  • A l'école de Philippe de Champaigne
    Paris, 2007
    Cat. 3 notice et Fig. 14 reproduction couleur page 44.
  • PERICOLO Lorenzo, Philippe de Champaigne
    Paris, 2002
    Cité pages 211-213, reproduction couleur page 212, notes page 308.

Exposition

  • Au Temps de Louis XIV. La peinture française de Poussin à Watteau Municipal Museum of Art de Kitakyushu
    20/08/1989 - 24/09/1989
  • Au Temps de Louis XIV. La peinture française de Poussin à Watteau Okayama Prefectural Museum of Art
    10/06/1989 - 09/07/1989
  • ‎Le Marais - Age d'Or et Renouveau‎ Musée Carnavalet de Paris
    11/1962 - 02/1963
  • Il ritratto francese da Clouet a Degas Museo Nazionale del Palazzo di Venezia, Rome
    05/1962 - 07/1962
  • Philippe de Champaigne Musée de l'Orangerie de Paris
    29/01/1952 - 10/04/1952

Cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

Télécharger le visuel

Cette oeuvre sera numérisée en haute définition lors d'une prochaine campagne.

Demander un nouveau visuel

Imprimer la notice de cette oeuvre

Fiche simplifiée Fiche complète

Votre panier

voir votre panier

Laissez un commentaire

Votre message
Qui êtes-vous ?

Votre contribution apparaîtra après validation par l’administrateur du site.

Partager cette fiche