voir votre panier
Meuble à bijoux
MARE
Photo : © Devleeschauwer Christian

Meuble à bijoux

André MARE (designer)
École, pays : France
Argentan, 1885/01/31 - Paris, 1932/11/03
1914
Constitué de différents bois, massif pour la construction, plaqué pour les décors sur la façade (érable, palissandre, acajou, sycomore,...) ; plateau en marbre blanc veiné de violet.
H x L x P en cm : 170,5 x 115 x 48,5
Achat avec participation du FRAM Galerie ALB ANTIQUITÉS, 09/02/2009
Musée des Beaux-Arts (inv. 2008.6.1)
Notice complète

Description

Commode-toilette montée sur cinq haut pieds, de forme semi-circulaire, ceinture à deux battants ouvrant sur huit tiroirs à gauche, à casier, deux battants et un compartiment secret à droite, plateau en marbre surmonté d’un miroir oval enchassé dans un cadre en bois orné de volutes et de motifs floraux ; sur la ceinture, bouquets de fleurs marquetés.

Création

Titre
Meuble à bijoux
Dénomination
commode-toilette
Dénomination
miroir
Dénomination
coiffeuse
designer
André MARE
Argentan, 1885/01/31 - Paris, 1932/11/03
École, pays : France
Epoque, datation : 1914

Technique

Domaine
mobilier

Libellé
Constitué de différents bois, massif pour la construction, plaqué pour les décors sur la façade (érable, palissandre, acajou, sycomore,...) ; plateau en marbre blanc veiné de violet.
Matière
bois érable palissandre acajou sycomore marbre verre métal
Technique
marqueterie ébénisterie placage assemblé chevillé

H x L x P en cm
170,5 x 115 x 48,5
H x L x P en cm
100 x 108,4 x 46,2 (bâti)
H x L x P en cm
72 x 90 x 4,6 (miroir)
H x L x P en cm
2,5 x 115,3 x 48,5 (marbre)

Contexte

Ce meuble à bijoux d’André Mare vient compléter avantageusement le fonds mobilier du musée des Beaux-arts, parmi lequel figure déjà, pour la période arts déco, une commode de Süe et Mare de 1922.
Ce meuble à bijoux illustre parfaitement André Mare avec l’utilisation de beaux matériaux comme le palissandre, l’acajou, le sycomore mais aussi avec ses motifs de fleurs qui ornent les différentes faces de la console : rondeur des fleurs, disparition des tiges prises dans un gros noeud, symétrie des bouquets que l’on remarque bien sur les deux portes avant. Présentée à l’exposition d’art français de Barcelone de 1917, il est également caractéristique de ce passage de l’art nouveau à l’art déco, passage visible dans certains monuments de Reims comme la Villa Demoiselle anciennement Villa Cochet.
Il faut rappeler qu’André Mare avec Louis Süe fondent en 1919 la Compagnie des Arts Français qui regroupait des artistes présents dans le fonds du musée comme Despiau, ou sollicités à Reims lors de la reconstruction comme Jaulmes notamment pour la décoration de l’église Saint Nicaise avec Maurice Denis dont plusieurs des maquettes préparatoires font partie des collections du musée.
Dans la préparation du futur musée, ce meuble trouvera sa place dans la section prévue sur les arts décoratifs.

Usage

bijou
exposition
Date d'utilisation
1917
Evénement
Exposition d'Art Français
Barcelone, 1917

Inscription

  • numéro
    sur une des parties de l'objet, bâti, sur le dessus, au crayon bleu
    67
  • marque d'exposition ; étiquette
    sur une des parties de l'objet, bâti, sur le dessus, imprimée, Barcelone 1917
  • numéro ; étiquette
    sur une des parties de l'objet, bâti, au dos, à droite, étiquette imprimée, rayé
    [328]
  • numéro ; étiquette
    sur une des parties de l'objet, bâti, au dos, à droite, à l'encre à la plume
    n°33
  • marque d'exposition ; étiquette
    sur une des parties de l'objet, bâti, au dos, écu tricolore, Panama non daté
  • marque d'exposition ; étiquette
    sur une des parties de l'objet, plateau en marbre, au dos, écu tricolore, Panama non daté
  • numéro ; annotation
    sur une des parties de l'objet, plateau, au dos, au crayon bleu
    au miroir 328
  • marque d'exposition ; étiquette
    sur une des parties de l'objet, miroir, au dos, écu tricolore, Panama non daté
  • Marquage numéro d'inventaire
    Non identifiable

Identification

Numéro d'inventaire
2008.6.1
Nombre de parties
11

Statut administratif

  • 2008.6 Achat avec participation du FRAM Galerie ALB ANTIQUITÉS, 09/02/2009 (Actuel)

Situation

  • Exposé dans le futur musée

Collection antérieure

Référence

Bibliographie

  • Maurcie Marinot, Penser en verre, 2008
  • La Revue des Musées de France et Revue du Louvre n°2 - avril 2009
    Paris, 2009
    Cité p. 92 et reprod. coul. n° 91

Exposition

  • Maurice Marinot, penser en verre, 2010
  • Art nouveau, art déco..., un art de vivre. Trésors récents pour un nouveau musée Musée des Beaux-Arts de Reims
    13/11/2009 - 25/01/2010

Cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

Télécharger le visuel

Cette oeuvre sera numérisée en haute définition lors d'une prochaine campagne.

Demander un nouveau visuel

Imprimer la notice de cette oeuvre

Fiche simplifiée Fiche complète

Votre panier

voir votre panier

Laissez un commentaire

Votre message
Qui êtes-vous ?

Votre contribution apparaîtra après validation par l’administrateur du site.

Partager cette fiche